Notre objectif est de vous offrir de quoi nourrir votre esprit grâce à un programme intéressant, mais aussi de vous proposer une expérience mémorable en vous faisant découvrir les joyaux de Tallinn et de l’Estonie. Nous avons ainsi choisi Kultuurikatel (le Centre Créatif) comme lieu pour notre événement et Lennusadam (le Port des hydravions) comme site pour le dîner de gala. Permettez-nous de vous expliquer pourquoi ces lieux valent la peine d’être visités.

14311329_1355918947759531_88733318610795089_o_

Le Congrès aura lieu au Creative Hub, qui est très proche de la vieille ville et du centre-ville, et est accessible par tous les moyens de transport. Le bâtiment a été bâti comme centrale électrique de la ville de Tallinn en 1913. Après une longue interruption, le magnifique complexe industriel a été rouvert en 2015 en tant que centre de création et d’événement universel rénové. L’intérieur y mélange l’ancien et le nouveau de manière créative.

Le Creative Hub abrite également des agences de développement numérique et autres agences de création, des centres de développement du secteur de la création ainsi qu’un restaurant. Le Creative Hub a accueilli les principaux événements organisés pendant la présidence estonienne du Conseil de l’Union européenne en 2017. C’est l’un des espaces créatifs et événementiels les plus singuliers d’Europe du Nord. L’intérieur industriel du complexe a inspiré le légendaire cinéaste Andrei Tarkovski, épaté la chancelière allemande Angela Merkel et enchanté des centaines d’autres personnalités. 

Si vous désirez en savoir plus concernant le Creative Hub, vous pouvez visiter leur page Web https://kultuurikatel.ee/en/.

lauluvaljak

Le dîner de gala se tiendra le 1er décembre sur le site du festival de la chanson de Tallinn (Lauluväljak). Il est situé dans le quartier de Pirita, à proximité du golfe de Tallinn et non loin du centre ville. 

Ce complexe accueille tous les cinq ans le festival de la chanson estonienne, mais est aussi utilisé pour la tenue d’événements internationaux. Les festivals de la chanson estonienne, ainsi que ceux de la Lettonie et de la Lituanie, figurent sur la liste officielle du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO.

Ce festival de la chanson estonienne remonte à bien longtemps. En effet, il s’agit d’une tradition instaurée depuis 1869, alors que la nation était encore une province de l’Empire russe, et qui s’est maintenue jusqu’à aujourd’hui. La première scène installée sur l’emplacement actuel a été construite en 1928, mais la nouvelle et actuelle scène en arc de cercle a , elle, été construite en 1959.

Quelques 15 000 chanteurs peuvent occuper le plateau, mais l’on peut également envisager une solution inversée : un spectacle présenté devant la scène et les spectateurs assis sur celle-ci. Cependant, lors des festivals de chanson, quand le site est bien rempli, la jauge du public peut atteindre les 100 000 personnes. Sur le côté nord de la scène de chant se trouve la tour de feu haute de 42 mètres.

De 1988 à 1991, les Estoniens n’ont eu de cesse de se rassembler sur le site du festival de la chanson de Tallinn pour chanter des hymnes patriotiques au cours de ce qui fut connu sous le nom de “révolution chantante” et qui aboutit à la ré-indépendance du pays le 20 août 1991.

Il y a plusieurs salles à l’intérieur du bâtiment, qui hébergent l’Office du tourisme et conviennent parfaitement aux réunions officielles.

Pour en savoir plus sur le complexe du festival de la chanson, vous pouvez consulter son site web.